20. juil., 2015

Texte

Reims (51) : des policiers attaqués aux cris de « On prend les armes et on va les niquer ! Allah Akbar ! »

 

Des policiers rémois attaqués avec des pavés et des haltères. Un violent caillassage s’était produit la semaine dernière au quartier Wilson à Reims pour empêcher l’arrestation d’un jeune. Un participant a été condamné vendredi.

Ce 9 juillet, vers 20 heures, une patrouille décide de contrôler les identités d’un groupe de jeunes rassemblés rue Maurice-Ravel, à côté de la maison de quartier Louise-Michel. L’un d’eux s’enfuit. Il rejoint la place Mozart et s’engouffre dans une boucherie.

Maîtrisé, le fuyard est ramené vers la voiture de police en présence d’un grand nombre de jeunes. « Ne les laissez pas m’embarquer ! », aurait-il crié.

Dès lors, « une pluie de projectiles est tombée en direction des policiers », relate à l’audience l’avocat des trois fonctionnaires pris à partie. « Il y avait une vingtaine d’individus qui lançaient des pavés, des gravats et même des haltères. L’un d’eux a hurlé : On prend les armes et on va les niquer ! Allah Akbar ! Allah Akbar ! »