5. août, 2015

Texte

En France seuls 9% des immigrees viennet por travailler!

L’immigration actuelle est un vrai problème pour la France, pour ma part il doit être la première préoccupation et de loin de ce pays. D’abord parce qu’elle n’est plus du même type que nous avons connu jusqu’en 1974. Elle n’est plus économique, comme elle l’a toujours été.

Certes cette immigration ancienne de travail, par sa venue engendrait la baisse des salaires des autochtones, ce qui était regrettable, mais elle n’était pas un coût pour les finances publiques et n’était pas source de crise identitaire. Qu’ils venaient d’Europe ou d’autres continents beaucoup d’entre eux se sont assimilés à la France et ceux qui ne le souhaitaient pas sont partis. Ainsi, les 2/3 des polonais ou des italiens sont dans les années 30 retournés chez eux.

Au contraire depuis 30 ans nous assistons à une contre colonisation de gens qui n’ont plus les mêmes objectifs que leurs aînés auparavant, aidés de cela des gouvernants qui n’ont pour but que de changer de peuple car plus docile.

Cette semaine un reportage de France 2 nous démontre la véracité de ce que nous écrivons depuis la création de La Gauche M’a Tuer et en voici quelques extraits :

Au total, « 215.000 immigrés sont entrés légalement en France en 2013« , explique Hugo Clément, le journaliste de France 2. 204.000 d’entre eux sont entrés avec un titre de séjour. D’autres ont bénéficié d’un statut de réfugiés. Près de la moitié rejoignent la France pour des raisons familiales.

La plupart d’entre eux viennent du Maghreb, ensuite de l’Afrique puis de l’Asie. 45 % viennent en France pour rejoindre leur famille, 31 % pour étudier et enfin 9% pour travailler.

« Mais il y a aussi une immigration illégale et là il n’y a pas de chiffres précis« , note le reporter. Seule information : En 2013, 264.000 personnes ont bénéficié de l’Aide médicale d’État, qui permet aux clandestins d’être soignés gratuitement.

Nous avions chiffré ce surcoût à près de 84 milliards d’€ par an  http://lagauchematuer.fr/2014/12/10/84-milliards-de-cout-budgetaire-de-limmigration-selon-le-rapport-posokhow/

Peut-on faire autrement ? Oui nous le pouvons, mais nos gouvernants veulent-ils changer cette situation ? Là est tout le problème.