19. juin, 2016

Député britannique tuée et récupération agressive des pro-UE

ROYAUME-UNI  Des éléments indiquent que Jo Cox se seraient mêlées à une dispute entre deux hommes. Cela change la perspective de l’affaire : en effet, il ne s’agit dès lors plus d’une attaque ciblée, mais d’un drame sans nature politique ...

 

Des éléments indiquent que Jo Cox se seraient mêlées à une dispute entre deux hommes. Cela change la perspective de l’affaire : en effet, il ne s’agit dès lors plus d’une attaque ciblée, mais d’un drame sans nature politique. L’exploitation outrageuse du meurtre et du mensonge autour du cri « Britain First » que n’a pas hésité à faire une partie de la presse et des commentateurs au cours de l’après-midi alors que les évènement étaient encore flous, et l’opportunité de l’évènement pour le discours anti-blanc, expliquent la teneur de cet article – un assassinat ciblé de député étant bel et bien rarissime. Ce drame aura au moins le mérite d’illustrer toute l’hypocrisie de ceux qui ont critiqué les réactions de Trump après l’attentat d’Orlando. L’article initial avec ses mises à jour suit ci-après.

S’il y a des petites doses de hasard dans les évènements qui se produisent, l’évènement relaté ici est tout à fait improbable.

La dynamique en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’UE s’est depuis confirmée