15. juil., 2016

ATTENTAT TERRIBLE A NICE!

François Hollande a évoqué « une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié », après l’attaque commise par un homme au volant d’un camion, jeudi 14 juillet dans la soirée, à Nice, durant la célébration de la Fête nationale. Au moins 77 personnes ont trouvé la mort, dont plusieurs enfants et une vingtaine de blessés sont dans un état grave, a déclaré le président de la République lors d’une allocution télévisée, vendredi vers 3 h 45 du matin.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisi de l’enquête, plus tôt dans la soirée. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « assassinats et tentatives d’assassinats en bande organisée en lien avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Le chef de l’Etat a annoncé la prolongation de l’état d’urgence, qui devait s’achever le 26 juillet, pour trois mois supplémentaires, un renforcement de l’opération Sentinelle de surveillance des lieux publics et sensibles par l’armée, et l’appel à la réserve opérationnelle.

M. Hollande, qui se trouvait à Avignon, est rentré à Paris, où il s’est rendu directement à la cellule de crise mise en place au ministère de l’intérieur. Il réunira un conseil restreint de sécurité et de défense vendredi à 9 heures.

En colèreEn colèreEn colère