15. août, 2016

FETE DU 15 AOUT l'Assomption de la Vierge Marie

L’Assomption est sans doute l’une des fêtes religieuses les plus populaires dans notre pays.

Cette fête a la particularité d’être à la fois très ancienne, parce que la dévotion à Marie a commencé dans les premiers siècles, et en même temps assez récente puisque ce n’est qu’en 1950 que le pape Pie XII a voulu donner une définition très précise de l’Assomption de Marie.

Cela signifie que dès les premiers siècles de l’Eglise les chrétiens d’Orient et d’Occident ont tenu à dire la place exceptionnelle que Marie tenait dans l’histoire du salut et qu’en raison de son rôle, elle ne pouvait connaître la mort. En Orient, on va donner le nom de dormition à la fin de la vie terrestre de Marie ; en Occident, on est plus sensible au fait que la Vierge est montée corps et âme au ciel.

Par la proclamation de 1950, l’Eglise catholique est venue ratifier ce qui était déjà la foi du peuple chrétien.

Suite à la proclamation de l’Assomption par Pie XII en 1950, les chrétiens ont pris l’habitude de fêter à la fois la mort (la dormition) et l’entrée dans la gloire de Dieu (l’Assomption) de la Marie.

C’est sans doute aussi dans l’origine de cette fête qui explique combien cette fête est et demeure populaire.

Dans notre pays, par le vœu de Louis XIII, cette fête est encore mise en valeur par le jour férié qui y est attaché bien sûr, mais aussi par de nombreux pèlerinages organisés dans toutes les régions.

C’est le cas aussi dans notre diocèse.

Ce 15 Août, beaucoup de communautés paroissiales célébreront la messe dans des lieux particuliers, parfois en plein air après des processions ou d’autres exercices de piété.