21. oct., 2016

Cécile Du…flop !

Résultat primaire Europe-Eologie-Les vert : premier tour:

« Je  m’voyais déjà… » chantait Charles Aznavour il y a déjà  55 ans.  Cécile Duflot pourrait méditer cette phrase. Elle pourrait tout autant méditer celle de Gérard Longuet, qui, perdant à 35 ans son siège de député de Bar-le-Duc, déclara : « Je suis le plus jeune has been de France »… Duflot s’est donc fait dégager dès le premier tour des primaires écolos. Plus ballot que ballotage…  Mise sur la touche par deux illustres inconnus, Yannick Jadot (35,6 %) et Michelle Rivasi (30,1  %), alors qu’elle n’en totalisa que 24,4 % des voix, le reste (9,9 %) allant à Karima Delli.  La claque, comme dirait son beau-frère qui s’y connait…

Ce soir, écrivons la nécrologie politique (au moins temporaire) de la merveilleuse Cécile Duflot. Ou plutôt, comme Sainte Cécile est la patronne des musiciens, composons un requiem. Car elle nous manquera dans son unicité. Cécile Duflot, c’est un personnage de film d’Audiard, un peu la Rita de Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages. Cécile, c’est la Jean-Claude Dusse de la politique, à chaque choix, elle a fait le mauvais. Elle aurait incarné à merveille un parti à 2 %… Elle est la DSK de la bourde, une gaffeuse compulsive.